L'école de SINDUPALCHOWK

 

 

 

Après le premier séisme, l'école de Sindupalchowk a été totalement détruite. La faille traverse l'école qui est trop dangereuse pour accueillir les enfants. 

En attendant de pouvoir reconstruire une école "solide", nous avons opté pour du provisoire permettant  aux enfants d'être à l'abri des pluies de mousson et du froid de l’hiver.

La première tranche de travaux devrait commencer courant mars/avril 2016. 

Les manifestations que nous organisons en France financent des tranches annuelles de travaux que Janardan supervise sur place.

 

Il y aura 5 classes et une salle utilisée comme bibliothèque.

Cette école pourra accueillir entre 100 et 130 élèves. Sa situation géographique fait qu’elle permet aux enfants de plusieurs vallées d’être scolarisés. Au Népal, il est fréquent qu’un enfant marche 2h matin et soir pour se rendre à l’école.

 

 

L'école après le séisme.